Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 16:42

François Bayrou, président du MODEM, parti centriste, s'est rapproché d'Emmanuel Macron, qu'il a proposé une "alliance", pour les Présidentielles 2017 en France. Le centriste l'a annoncé hier mercredi 22 février, à la grande surprise.

Pour lui, il ne se présenterait pas lui-même en avril et mai prochains. François Bayrou a proposé une alliance à l'ex-ministre de l'Economie du gouvernement de Manuel Valls.  Un choix, qui pense-t-il sera une alliance efficace avec le social-libéral Emmanuel Macron.

Espérant enfin qu'ils vont battre et barrer la route au FN (Front National) de Marine Le Pen, actuellement subissant la pression judiciaire pour des emplois fictifs de deux de ses collaborateurs.

Le garde du corps de la présidente du FN, Thiery Légier, et sa cheffe de cabinet, Catherine Griset, auraient bénéficiés d'un salaire payé par le Parlement européen. Ces actes sont jugés d'emplois fictifs, en tant qu'assistants parlementaires à Bruxelles. Les deux membres du parti d'extrême-droite, FN, étaient entendu par la police.  L'enquête est en cours.

François Bayrou vient donc de donner un sacré coup de main à celui qu'il qualifiait jadis d'ami de la Finance. L'heure est grâve. L'urgence veut qu'on se mobilise contre cette montée des extrêmes, désormais aux portes du pouvoir en France. Le Modem est crédité de 5% à 6%. Ce rapprochement très symbolique et dynamique va booster la candidature d'Emmanuel Macron.

https://www.youtube.com/results?search_query=francois+bayrou+renonce+macron+accepte

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 17:02

L'Angola a l'un des systèmes d'enrôlement des électeurs "le plus transparent" au monde, a annoncé lundi, à Luanda, le ministre de l'Administration du Territoire, Bornito de Sousa, qui a souligné la nécessité d'une mobilisation nationale autour de ce processus.

Intervenant à l'ouverture d'un cours de gestionnaires municipaux et des unités urbaines ainsi que de l'année académique de l'Institut de Formation de l'Administration locale (IFAL), le gouvernant a précisé que le système permettait aux citoyens de donner leur numéro de téléphone pour recevoir la confirmation d'actualisation de leurs données électorales.

Il a appelé les citoyens à utiliser le web site du ministère de l'Administration du Territoire et les réseaux sociaux auxquels l'institution est liée, ajoutant que les partis politiques légalisés par la Cour Constitutionnelle disposaient d'un "téléphone rouge".

Avec cet appareil, a-t-il admis, ils peuvent contacter 24 h sur 24 son portefeuille pour avoir des éclairages sur des questions liées à l'enrôlement sur des questions liées à l'enrôlement électoral.

Selon lui, des visites périodiques de suivi sont effectuées au niveau de provinces pour constater l'évolution du processus.

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:30

Le feuilleton télévisé angolais "Jikulumesu" est indiqué à la catégorie de Meilleur long-métrage au Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO), Burkina Faso.

Le Fespaco est considéré comme un des plus importants festivals d'Afrique du Cinéma, le feuilleton télévisé qui a comme auteur l'Angolais Coréon Dù et qui a été réalisé par Sergio Graciano concoure entre 20 séries africaines pour la catégorie du Meilleur du Continent.

Le feuilleton télévisé angolais "Jikulumesu" a de 120 épisodes produits entre 2013 et 2015 et a été tourné dans les villes angolaises de Luanda, Huila, Namibe, et à New-York, aux Etats-Unis.

www.rfi.fr/com/20170221-toute-actualite-fespaco-2017-rfi-france-24  ; 

https://www.youtube.com/Jikulumessu   ;  https://www.youtube.com/watch?v=VGkpjXyyLU  ; 

https://www.fespaco.bf/en/

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 15:18

"L'intégration et les changements culturels en Afrique centrale", était le thème d'un atelier entre les écrivains angolais et saotoméens, à la 25è édition du Salon international de l'Edition et du Livre de Casablanca, au Maroc, (SIEL).

Les écrivains angolais Cremilda de Lima et Aguinaldo Cristovao, ainsi que le santoméen Lucio Amado ont été invités à la table ronde sur l'intégration culturelle au niveau de l'Afrique centrale.

Au cours de la rencontre, qui a aussi connu la présence du directeur général de l'Institut National des Industries culturelles d'Angola, Gabriel Cabuço, la linguistique, l'intégration littéraire et les bénéfices avantages de l'intégration culturelle dans le contexte africain en général ont été débattu.

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 14:57

 

L'Institut de Formation de l'Administration Locale (IFAL) compte former, cette année 56.766 cadres administratifs, a annoncé lundi, à Luanda, son directeur Graciano Domingos.

Dans une déclaration à la presse angolaise, en marge de l'ouverture d'un cours de gestionnaires municipaux et des unités urbaines, coïncident avec le début de  l'année scolaire et universitaire 2017 à l'IFAL, ce responsable a dit qu'en 2016, 70 cadres seulement avaient été fermés pour des raisons financières.

Selon lui, l'objectif est d'enseigner les agents qui travaillent dans l'administration publique afin qu'ils puissent rendre des services publics de qualité aux citoyens.

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 10:22

 

Les Angolais résidant dans la diaspora sont disposés à participer dans le processus démocratique angolais, adhérant en masse au poste d'Enrôlement Electoral spécial ouvert à Talatona, dans la capitale angolaise.

Comme à Talatona, le Ministre de l'Administration du Territoire a installé, dans la province de Luanda, quatre postes d'Enrôlement Electoral, dont un dans la municipalité de Cazenga, ainsi que dans les districts de Maianga et Ingombota.

Près de trente étudiants se sont présentés au poste de Talatona dans les premières heures au début de campagne, déclarant qu'ils sont disposés à exercer cet acte de citoyenneté.

Parmi les étudiants, figuraient les étudiantes angolaises en provenance de l'Afrique du Sud, du Portugal, en Grande-Bretagne et qui se trouvent en vacance au pays.

Comme conditions, pour l'enrôlement Electoral des Angolais résidents à l'étranger, il est nécessaire de présenter la Carte d'Identité, le passeport avec visa,la carte de résident ou le billet d'avion.

A noter que plus de sept millions de citoyens angolais ont déjà été enregistrés durant la première phase du processus électoral, réalisé du 25 août au 20 décembre, l'année dernière.

Il y a lieu de rappeler que le processus d'actualisation des données électorales, la preuve de vie et enregistrement de nouveaux électeurs qui a été interrompu le 20 décembre 2016, suite aux fêtes de Noël et de Nouvel An, ont repris depuis le 5 janvier 2017, pour se terminer le 31 mars de cette même année.

https://www.youtube.com/watch?v=J6j3DuPIBjc     ;   

https://www.youtube.com/watch?v=yygVPn3YphE     ;    

https://www.youtube.com/watch?v=tFBBWfy           ;

https://www.youtube.com/watch?v=tFBBWfzU         .

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 09:29

 

Ouvrir les esprits et le pays au monde, en vue de promouvoir le tourisme, tel  est le souhait manifesté ce week-end à Lubango, par Joao Lourenço, candidat du Mouvement Populaire de Libération de l'Angola (MPLA) à la présidence de la République, dans le cadre des prochaines élections générales de2017.

Prenant la parole dans un grand rassemblement des militants et sympathisants du parti, qui a marqué la pré-campagne électorale, Joao Lourenço, actuel ministre de la Défense Nationale et vice-président du MPLA, a plaidé pour l'instauration d'une nouvelle politique d'octroi de visa, tout en veillant sur les étrangers illégaux.

Il est nécessaire de simplifier le système d'octroi de visa, afin que les gens qui voudront visiter l'Angola puissent obtenir l'autorisation d'une façon rapide et  facile, a-t-il souligné à Lubango, principale ville de Huila, au sud de l'Angola.

"Si nous n'avons pas la capacité de contrôler les visiteurs, nous devons donc nous organiser, et avoir une politique de migration différente de l'actuelle, facilitant et simplifiant les procédures d'octroi de visa, car autant concéder dix mille  visas, que mille à peine", a-t-il ajouté.

Selon Joao Lourenço, l'attribution de visa permettra aux autorités angolaises,  non seulement de bien identifier les personnes qui visitent le pays, mais aussi de les contrôler. "Autant un visiteur qui entre par la porte, que par la fenêtre", a-t-il dit, affirmant que, pour y aboutir, il y a nécessité de s'organiser.

 

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 13:00

 

Transformer l'Angola en un véritable grenier et assurer la sécurité alimentaire des populations, font partie des projets que tient à réaliser Joao Lourenço, candidat du parti MPLA à la présidence pour les prochaines élections générales en Angola, prévues au deuxième semestre de l'année 2017. 

Le vice-président du MPLA, parti au pouvoir en Angola, a promis samedi à Lubango, province de Huila (Sud), de réaliser son rêve lors d'un rassemblement populaire de militants de son parti, qui a servi de pré-campagne électorale.

Joao Lourenço a appelé les Angolais à travailler pour produire, sur le sol national,leurs propres aliments en quantité excédentaire et en qualité. Les populations doivent s'alimenter pour avoir une bonne santé et éviter de dépenser des devises pour l'importation excessive des produits.

Doté d'un climat favorable, l'Angola riche en rivières qui lui fournissent de l'eau en abondance, doit prêter une attention particulière à l'Agriculture, pour pouvoir produire des aliments en quantités excédentaires, afin d'être en mesure de se secourir en cas de calamité, a-t-il dit.

C'est une "honte" pour l'Angola d'importer de la viande, car le bétail peut être produit sur place, c'est à peine une question d'élargir les réseaux d'abattoirs pour que les citoyens puissent consommer de la viande locale, a-t-il souligné.

 

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 11:46

 

La construction d'un lieu de culte musulman adapté aux besoins des 10.000 fidèles de l'agglomération annemassienne est encore retardée. Le dossier traînait depuis près de dix ans, mais il s'était décanté en février 2016 quand la vente d'un terrain municipal de 7.500 m2 avait reçu un feu vert politique.

Il a subi un nouveau coup d'arrêt. "J'ai gelé la transaction", assume le maire d'Annemasse, le socialiste Christian Dupessey, confirmant une information du "Messager".

L'élection des administrateurs du fonds de dotation, qui doit financer la construction de la mosquée, a généré des tensions. L'édile craint que sa composition actuelle ne soit pas représentative dela diversité des courants présents dans la région. Il lèvera son veto si la situation évolue, précise-t-il.  (tpi/20Minutes)

 

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 17:19

L'humour au deuxième degré ne passe plus même pendant le carnaval en Suisse. Celui de Sainte-Croix, dans le canton de Vaud (VD), qui a commencé vendredi, en a fait la cruelle expérience en faux mur orné d'un "Stop immigration" a été érigé sur une route fréquentée par des frontaliers.

Cette allusion à la politique migratoire du nouveau président des Etats-Unis est vivement critiquée. En 2016, Saint-Maurice, dans le Valais (VS), aurait dû renoncer à son traditionnel "Bal nègre", devenu politiquement incorrect.

Un panneau anti-immigration a suscité des critiques. Les organisateurs invoquent le second degré. Un cas qui s'est déjà produit ailleurs. Pas simple de trouver un thème qui fasse rire tout le monde sans trop heurter les sensibilités particulières.

L'exercice est d'autant plus délicat pour les organisateurs  de carnaval,lieu de tous les excès par excellence. Dernier exemple en date, la fiesta qui démarre à Sainte-Croix. Dans le village, la polémique sur la thématique retenue a déjà débuté.

La faute à un pseudo-mur anti-immigration. Celui-ci a été érigé par les organisateurs sur une route par laquelle transitent de nombreux frontaliers. "Incitation à la haine", se sont tout de suite offusquées quelques personnes, qui ont pris le message au pied de la lettre.

Ces dernières années, plusieurs manifestations ont été critiquées. A Saint-Maurice, en Valais, le fameux "Bal nègre" durant lequel les gens se grimaient en Africains a été abandonné en 2006, remplacé par le Carna Pride où les hommes se déguisent en femmes et vice versa.

Officiellement, le bal ne marchait plus. "C'était devenu politiquement incorrect", rectifie un valaisan. A Châtel-Saint-Denis,  dans le canton de Fribourg (FR), la fête avait parodié les Chinois mangeurs de rats.

Les Brandons de Payerne (VD), s'étaient , eux, signalés par un emblème nazi sur un char après la publication du livre de Jacques Chessex, "Un Juif pour l'exemple".

"Il y a une augmentation du racisme et de l'antisémitisme par banalisation dans ce genre de manifestation", avait réagi a Ligue contre le racisme et l'antisémitisme. (20Minutes)

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article