Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 06:57
La Palestine devient formellement mercredi membre de la Cour pénale internationale (CPI) avec l'intention d'y faire juger les dirigeants israéliens pour crimes de guerre ou liés à l'occupation, malgré les incertitudes attachées à ce nouveau chapitre du conflit.

Cette adhésion est un pas de plus dans la confrontation diplomatique et judiciaire engagée en 2014 par la direction palestinienne.

C'est aussi une démarche aux conséquences incertaines, non seulement parce que le Premier ministre Benjamin Netanyahou et d'autres dirigeants israéliens semblent loin de comparaître un jour à La Haye, siège de la CPI, mais aussi parce qu'on ignore où mènera cette nouvelle dégradation annoncée dans les relations.

Les Palestiniens disent n'en avoir cure. Exaspérés par des décennies de vaines négociations, sans aucune perspective de voir naître prochainement l'Etat auquel ils aspirent depuis longtemps, ils ont fait le choix d'internationaliser leur cause.

Fin 2014, ils ont décidé de rejoindre la CPI, qui a pour vocation de poursuivre les auteurs de génocides, crimes contre l'humanité et crimes de guerre, après avoir vu rejeter par le Conseil de sécurité un projet de résolution mettant fin à l'occupation sous trois ans.

"La Palestine emploie et continuera à employer tous les moyens légitimes à sa disposition pour se défendre contre la colonisation israélienne et les autres violations du droit international", disait alors le dirigeant palestinien Saëb Erakat.

https://www.youtube.com/watch?v=OF-bayvgMvc ;

https://www.youtube.com/watch?v=xfvqgimpMI8 .

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires