Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 07:09

Peter Gilliéron, le patron du football suisse et membre du comité exécutif de l'UEFA a félicité Joseph Blatter pour sa réélection. Il a toutefois précisé qu'il fallait ouvrir des discussions pour que la FIFA puisse avancer et s'extraire des critiques.

"En ces jours où il est question de corruption, de crise et de scandale, on ne doit pas oublier que la FIFA et son président ont fait énormément pour le football", poursuit M. Gilliéron dans un communiqué diffusé par l'ASF.

"Je ne dirai pas publiquement pour qui j'ai voté (pour M. Blatter ou pour le prince Ali). L'ASF tient à respecter le secret des urnes", conclut le président de l'ASF.

Par ailleurs, ce samedi, Peter Gilliéron se présentera devant les délégués de l'ASF pour requérir un quatrième mandat à la présidence de l'organisation faîtière du football suisse. Tout indique que le juriste bernois, sans adversaire, sera réélu par acclamations.

M. Gilliéron avait dû affronter en 2009 l'ancien patron des CFF Benedikt Weibel, mais cette fois, la voie est complétement dégagée devant lui. Sportivement, il se prévaut d'être à la tête d'une fédération qui a qualifié son équipe nationale pour les deux dernières Coupes du monde, à quoi s'ajoutent la Coupe du monde féminine à laquelle participera la Suisse cet été au Canada et de bons résultats parmi la relève (les M21 ont atteint la finale de l'Euro en 2011).

Selon l'ASF, il n'y a pas de souci côté sponsoring. Les contrats sont solides et plus rémunérateurs que jamais, et cinq des six derniers matches de l'équipe nationale à domicile se sont disputés à guichets fermés. Chez les dames, le nombre de licenciées a grimpé autour des 25'000.

(Source: ATS)

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires