Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 07:40
L'Endiama, entreprise angolaise de diamants, a fait un don de cinq millions de Kwanzas en réponse à l'appel d'aide à la population de Caxarandanda, municipalité Cacuaco, lancé récemment par le Gouvernorat provincial de Luanda.

la directrice du Cabinet Provincial de la Santé de Luanda, Rosa Bessa, a indiqué qu'outre l'argent en espèce, l'Endiama a également offert une assistance médicale gratuite, principalement aux personnes qui ont des problèmes d'ophtalmologie.

Dans le but de connaître la situation de santé dans la communauté de Caxarandanda, commune de Mumbondo, environ 30 techniciens de santé et d'autres secteurs du Gouvernorat Provincial se sont rendus récemment dans cette région avec l'appui d'hélicoptères de la Police Nationale, vu que c'est une zone d'accès difficile.

Elle a ajouté que l'équipe s'y est rendue dans l'intention d'améliorer la prestation des soins de santé avec qualité dans la communauté de Caxarandanda, d'assurer le diagnostic des pathologies et la distribution à temps utile de médicaments pour leur traitement.

Le déplacement a aussi visé à mobiliser des personnes dans le sens d'affluer aux consultations pour améliorer leur santé et des familles, ainsi qu'à informer, éduquer et stimuler leur participation à la prévention des maladies.

La population a bénéficié de consultations de pédiatrie, de médecine, d'ophtalmologie, le dépistage des cas de l'onchocercose, de vaccination, la recherche active des cas de l'éléphantiasis, des tests du paludisme, de dengue et de filariose lymphatique et de chicungunya.

En outre, le directeur de l'hôpital municipal de Catabola (Bié), Adérito Xavier, a confirmé mercredi, que son unité sanitaire avait besoin de plus de médecins, pour garantir la qualité des soins fournis à la population dans diverses spécialités.

Dans cette localité provinciale de Bié, le responsable a informé que l'hôpital avait particulièrement besoin d'un médecin-chirurgien, afin d'assurer le fonctionnement de la salle d'opération érigé dans la circonscription.

Il a expliqué que la municipalité contrôlait à peine deux médecins, un national et l’autre expatrié (pédiatre et médecine), un fait qui a considérablement réduit la vitesse du service rendu aux usagers.

Selon la source, l'hôpital en fonctionnement depuis l'année dernière, assiste des patients dans les services de pédiatrie, médecine, orthopédie, chirurgie, maternité, pharmacie, entre autres, soutenus par 68 infirmiers.

Adérito Xavier a fait savoir que les maladies les plus fréquentes dans la localité étaient celles diarrhéiques aiguës (DDA), les maladies respiratoires et le paludisme.

Situé à 50 kilomètres à l'est de Cuito, la municipalité de Catabola compte 14 établissements de santé, répartis dans les quatre communes pour un univers de plus de 118 mille habitants.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires