Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 07:51

«Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Citoyennes et citoyens du monde, vous qui vivez depuis toujours ou depuis un jour dans ce pays qui est le vôtre et le nôtre, la Suisse, bonne fête!

Je voudrais partager ma fierté et mon bonheur d’être Suisse à l’occasion de ce 1er Août.

J’aime mon pays et je me sens ému d’en parler. Je me sens patriote et suis convaincu que c’est la meilleure façon de lutter contre le nationalisme ambiant, chez nous comme dans le reste du monde.

Les valeurs d’un pays sont avant tout celles de son peuple, à travers la diversité et les différences. Je suis fier de cette Suisse qui a su accueillir le plus faible, donner le meilleur d’elle-même là où la pauvreté, les catastrophes et les guerres ne sont que souffrance et désespoir. Je suis fier de la capacité de la majorité à refuser la dictature de la peur, comme pensée dominante. Fier de cette volonté que nous avons de vivre ensemble, malgré nos différences et ceux qui veulent les gommer au profit d’une seule doctrine, le rejet de l’autre.

Cette fierté m’est inspirée par ces femmes et ces hommes de la société civile qui s’engagent pour le plus défavorisé, le plus faible, celui qui vit dans la précarité ou est victime de discrimination, ici comme ailleurs.

Comme d’autres, je suis nettement moins fier de cette Suisse qui vend des armes et qui se vante d’avoir augmenté son chiffre d’affaires. Pas fier du tout de la Suisse des finances, dont les scrupules sont morts depuis des années et qui s’enfonce de plus en plus dans l’inhumain. Très peu fier de la Suisse de ce ou ces partis politiques qui frisent le ridicule et sont de plus en plus la honte de la démocratie, avec leurs affaires internes.

Ne nous arrêtons pas à ceux qui ternissent les couleurs de la Suisse, mais parlons de ceux qui lui donnent son relief et sa luminosité.

Cette infirmière romande rencontrée en Haïti après le tremblement de terre dans un hôpital. Elle sortait à peine de la chambre d’une petite fille qui venait de décéder. Les larmes aux yeux, n’ayant pu la sauver, elle m’a dit: «Je n’ai pas pu le faire pour elle, mais toute ma vie je continuerai ici à le faire pour les autres.» Une vie consacrée aux plus petits, dans la discrétion et dans l’amour, il y en a tant d’autres dans le monde et ici, chez nous, qui sont la fierté de la Suisse.

Lors d’un voyage humanitaire au Mozambique, j’ai rencontré une famille, en pleine zone de guerre, et, lorsque je leur ai dit que j’étais Suisse, leur visage s’est illuminé. A mon grand étonnement, ils ne m’ont pas parlé de Genève, de la FIFA ou du chocolat, mais de Massongex, parce qu’un enfant du village avait été sauvé par l’équipe de la Maison de Terre des hommes Valais. J’ai souri, vous imaginez. On ne me parlait pas de banque ni de fraude fiscale, mais de Massongex et sa Maison de vie. J’étais tellement fier d’être Suisse, ce jour-là!

En Roumanie, dans un village, en parlant avec des enfants roms, l’un d’entre eux m’a dit: «Tu sais, j’aime bien la Suisse.» Je lui ai demandé pourquoi. Je m’attendais à ce qu’il me dise: «C’est un pays riche où on mange du bon fromage.» Eh bien non, il m’a dit: «Parce que les enfants vont à l’école et c’est mon rêve.» Oui, notre système scolaire tant décrié par certains est le meilleur espace pour apprendre à vivre ensemble.

Et, pour moi, la chose dont je suis le plus fier en Suisse, c’est le «vivre ensemble». Ne perdons jamais ces valeurs qui ont fait et feront de la Suisse, je l’espère et je le crois, un pays fier et exemplaire.»

*Jean-Marc Richard (Le Matin)

..........................................................................................................................................................

* Jean-Marc Richard est un animateur de radio et de télévision en Suisse romande.

http://www.lematin.ch/suisse/Pourquoi-je-me-sens-patriote/story/24947892 ;

http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/la-ligne-de-coeur/1423855-la-ligne-de-coeur.html .

...........................................................................................................................................................

A signaler que, l'émission-culte de la radio suisse, "Les Dicodeurs" vient de fêter ses 20 ans, et a réalisé des émissions publiques à travers les villes de la Suisse romande (francophone).

http://www.rts.ch/audio/la-1ere/programmes/les-dicodeurs/1423870-les-dicodeurs.html

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires