Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 22:52
Le Brésil accueille à "bras ouverts" les réfugiés syriens, a déclaré lundi la présidente Dilma Rousseff dans son message annuel délivré à l'occasion de la fête nationale du pays.

La présidente a affirmé que son gouvernement était disposé "à accueillir ceux qui, expulsés de leur patrie, voudraient venir vivre, travailler, et contribuer à la prospérité et à la paix du Brésil", dans un message vidéo de 8mn diffusé sur internet.
"En ces temps de difficultés, de crise, que nous sommes en train de traverser, nous nous tenons les bras ouverts pour accueillir les réfugiés", ajoute Mme Rousseff dans son message.
Avec plus de 2.000 réfugiés syriens, le Brésil est le pays d'Amérique latine qui a accueilli le plus de ressortissants de cette nationalité depuis le début de la guerre en 2011.
Les Syriens constituent le plus grand groupe de réfugiés présents actuellement au Brésil. Pour l'année 2014 seulement, 1.405 citoyens du pays arabe y ont été accueillis. L'assouplissement des formalités exigées par le Brésil depuis deux ans pour les Syriens explique ce phénomène.
Selon des déclarations du secrétaire national de la Justice Beto Vasconcelos à la presse locale, le gouvernement étudie la possibilité de prolonger cette mesure, qui devait prendre fin ce mois-ci.
"L'image du petit Aylan Kurdi, âgé de trois ans à peine, nous a tous bouleversés, et représente un grand défi pour le monde" a également déclaré lundi Dilma Rousseff, faisant allusion à cet enfant syrien noyé, dont le corps s'est échoué sur une plage de Turquie la semaine dernière, alors que sa famille essayait de gagner l'Europe.
La photo du corps sans vie qui a fait le tour du monde est devenue le symbole du drame des migrants en Méditerranée.
Selon le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR), la guerre en Syrie a déjà forcé 3,8 millions de personnes à fuir le pays, et 7,6 millions de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays.
En 2014, plus de 59,5 millions de personnes dans le monde ont été forcées à fuir leur foyer par les guerres ou les persécutions, selon le HCR.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires