Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 15:14
Barack Obama a accueilli le pape François à la Maison Blanche et salué son «message d'espoir». Le pape François est arrivé hier mercredi matin à la Maison Blanche où il a été accueilli, sous un ciel bleu éclatant, par le président américain Barack Obama et sa femme Michelle à sa descente de voiture.

Plus de 10.000 personnes étaient rassemblées sur les pelouses de la Maison Blanche pour assister à la cérémonie d’accueil du souverain pontife qui devait, comme Obama, prendre la parole après avoir écouté les hymnes du Vatican et des États-Unis.

Obama salue le rôle crucial du pape dans le rapprochement avec Cuba

Obama a salué le rôle «précieux» du pape François dans le rapprochement engagé entre les États-Unis et Cuba après un demi-siècle de tensions héritées de la Guerre froide.

«Nous vous remercions pour […] votre appel aux nations à résister aux sirènes de la guerre et à résoudre les différends par la voie diplomatique», a déclaré M. Obama en recevant le souverain pontife dont il a loué le «message d’espoir, source d’inspiration pour tant de gens à travers le monde».

Le souverain pontife a été accueilli à sa descente d'avion par la famille Obama ainsi que celle du vice-président Joe Biden.

Le pape argentin de 78 ans a quitté la base aérienne d'Andrews dans une petite Fiat 500L noire, geste d'humilité contrastant avec le long convoi de gros 4x4 et de limousines qu'utilisent les présidents américains pour se rendre dans la capitale.

Le pape visitera Washington, sera reçu à la Maison Blanche et s'exprimera devant le Congrès.

Vendredi, il prononcera un discours au siège des Nations unies. Il va également canoniser un missionnaire franciscain. Finalement, le souverain pontife se rendra à Philadelphie samedi et dimanche.

Après un voyage de quatre jours à Cuba placé sous le signe de la réconciliation, sa visite aux Etats-Unis s'annonce plus délicate. Il éveille en effet l'approbation d'une majorité d'Américains et les réserves de certains. Les conservateurs et les milieux économiques libéraux lui reprochent son radicalisme social.

Le dernier pape à être venu aux Etats-Unis est Benoît XVI, en avril 2008. Le premier fut Paul VI en 1965.

http://www.rts.ch/info/monde/7108568-le-pape-francois-accueilli-par-le-president-obama-sur-le-tarmac.html ;

http://www.france24.com/fr/20150924-video-direct-pape-francois-discours-congres-americain-etats-unis-immigration-climat ;

http://information.tv5monde.com/en-continu/obama-et-le-pape-francois-affichent-leur-complicite-la-maison-blanche-55899 .

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires