Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 10:37
Le secrétaire provincial de la "Brigade Jeune de Littérature" (BJL) à Huambo, João Lara Macuva Hotalala, a mis en évidence jeudi dernier, la qualité des livres écrits par le fondateur de la nation, António Agostinho Neto.

A propos de la "Journée commémorative" de l’anniversaire du premier président du pays, le responsable associatif a admis que les livres d’António Agostinho Neto en Angola éveillaient chez les Angolais l'amour pour la patrie.

Il a dit que beaucoup de nationalistes avaient été encouragés à se battre contre l'oppression coloniale après le contact avec les œuvres littéraires de celui qui est aussi considéré comme le "plus grand poète".

"Agostinho Neto a écrit des livres qui ont soulevé le sentiment patriotique et d'unité nationale. Ses œuvres ont donné une grande contribution au processus de décolonisation de l'Angola et de l'Afrique en général, car elles ont aidé dans la sauvetage de la dignité du peuple ", a souligné l’écrivain João Lara.

Il a affirmé que l'héritage littéraire d’Agostinho Neto inspirait encore la nouvelle génération d'écrivains nationaux, pour sa qualité et le niveau culturel.

Né le 17 septembre 1922, dans la ville de Caxicane, municipalité de Icolo e Bengo, Luanda, António Agostinho Neto est décédé le 10 septembre 1979 à Moscou, capitale de la Russie, des suites de maladie.

En dehors de sa notoriété politique, il était aussi un écrivain, du genre littéraire poésie, dont l’œuvre la plus célèbre est "Sagrada Esperança", publiée 1974.

Nous y reviendrons pour cette occasion, le 17 septembre 2015.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires