Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 09:11

Caracas et Bogota ont chacun de leur côté rappelé leurs ambassadeurs, alors que la frontière entre les deux pays reste fermée depuis le 22 août. La situation des Colombiens expulsés du Venezuela est qualifiée de “crise humanitaire” par Bogota.

“La crise avec le Venezuela prend une dimension internationale”, affirme El Tiempo, quotidien colombien, ce 28 août. “Le président [colombien] Juan Manuel Santos est monté d’un ton le 27 août à la suite des actions vénézuéliennes contre des milliers de Colombiens, qui ont été expulsés, et du non-respect des accords bilatéraux entre les deux pays. Le dirigeant colombien a appelé d’urgence l’Organisation des Etats américains (OEA) et l’Union des nations sud-américaines (Unasur) à examiner la situation”, relate le journal de Bogota.

La situation s’est envenimée depuis que Nicolás Maduro, le président vénézuélien, a, le 22 août dernier, ordonné de fermer la frontière entre les deux pays pour un temps indéfini. Une décision prise après une embuscade contre une patrouille vénézuélienne le 19 août. Le Venezuela a par ailleurs expulsé plusieurs centaines de Colombiens ces derniers jours, ce qui rend la situation humanitaire inquiétante, selon la Colombie. Les deux pays ont décidé le 27 août de rappeler leurs ambassadeurs respectifs.

“Depuis quatre jours, quinze camions stationnent à la frontière côté colombien, en espérant que les autorités du pays voisin vont les autoriser à entrer pour récupérer les biens des Colombiens expulsés de leurs maisons par la police vénézuélienne”, rapporte El Tiempo. Entre 5 000 et 6 000 Colombiens vivant au Venezuela ont aussi décidé de quitter le territoire d’eux-mêmes avec leurs biens plutôt que de risquer l’expulsion manu militari, explique par ailleurs le journal.

Côté vénézuélien, la presse reprend les propos du président Maduro, qui a affirmé que “121 000 Colombiens étaient entrés au Venezuela depuis janvier 2015 pour fuir la misère”. El Universal affiche en une de son site les propos de Delcy Rodríguez, ministre de la Communication vénézuélienne, qui affirme : “Les relations avec la Colombie vont être totalement revues en raison des agressions auxquelles fait face notre peuple du fait des paramilitaires et de la guerre économique.”

Dans une analyse intitulée “Les paramilitaires à l’origine de la crise ?” le journal colombien El Espectador rapporte que, “l’année passée, Maduro a qualifié de ‘paramilitaires colombiens’ tous les groupes qui avaient abandonné la doctrine du chavisme et s’étaient opposés à son gouvernement”.

Le journal espagnol El País rappelle que “ce n’est pas la première fois dans la dernière décennie que les relations diplomatiques entre la Colombie et le Venezuela traversent un moment de haute tension”. Mais, si les relations étaient très tendues du temps d’Uribe (2002-2010) et de Chávez (1999-2013), le président colombien, Santos, a fait preuve d’une volonté de réconciliation, d’abord avec Chávez, puis avec son successeur, Maduro. “C’est donc la première fois en cinq ans de présidence que Santos rappelle son ambassadeur”, ajoute El País. (Sources diverses)

.................................................................................................................................................

http://www.courrierinternational.com/article/venezuela-colombie-une-crise-frontaliere-dune-ampleur-inedite ; https://www.youtube.com/watch?v=a2zm2TGxn10 ;

https://www.youtube.com/watch?v=e9EcMTs2brM ; https://www.youtube.com/watch?v=ClhZ45lXXwM ; https://www.youtube.com/watch?v=ZzLLX07ZM-w ;

https://www.youtube.com/watch?v=P18Y6eQFT-A ; https://www.youtube.com/watch?v=6gnJXPwbo4Y&list=PL5754AA8DFC3BC461 ;

https://www.youtube.com/watch?v=rovKE_Vv6vE ; https://www.youtube.com/watch?v=yD4MmB3a_S8 ; https://www.youtube.com/watch?v=VJ0QjkdLnLM ;

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Tension-et-crise-humanitaire-entre-le-Venezuela-et-la-Colombie-2015-08-31-135026

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires