Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 05:54

Président des Etats-Unis, oui. Mais pas président à la maison… Barack Obama a trouvé la méthode pour éviter les conflits : donner raison à son épouse adorée.

Michelle Obama avait déjà montré qu’elle n’était pas du genre à s’ef­fa­cer lorsqu’elle se trou­vait en public… son illustre mari, Barack Obama, vient d’ex­pliquer qu’il en était de même en privé. Son époux a beau être président des Etats-Unis, à la maison, c’est elle qui a le dernier mot !

Inter­rogé par Ellen DeGeneres sur ses rela­tions avec Michelle Obama, le président a répondu en toute fran­chise. Quand la présen­ta­trice lui a demandé pour quelles raisons il se dispu­tait avec sa femme, ce dernier lui a fait comprendre que les confits n’avaient pas trop lieu d’être au sein de leur foyer. « Tu sais, après quinze ans de mariage, j’ai compris qu’elle avait toujours raison. (…) Donc main­­te­­nant, on ne se dispute plus », a-t-il répliqué.

Le président a égale­ment fait des confi­dences sur ses 2 filles, Malia et Sasha. L’ai­née (Malia) rentrera à l’uni­ver­sité en septembre et il angoisse déjà rien qu’à l’idée de la voir s’éloi­gner. Heureu­se­ment que Michelle a su trou­ver les bons mots pour le rassu­rer un peu. « Elle m’a rappelé que notre travail c’est de leur apprendre à ne plus avoir besoin de nous et mes deux filles sont géniales. Mais Malia est une de mes meilleures amies, ça va être diffi­­cile », a confié le prési­dent.

Sources : http://www.voici.fr/news-people/actu-people/barack-obama-explique-pourquoi-il-ne-se-dispute-jamais-avec-sa-femme-584231#xtor=RSS-33&utm_source=yahoo&utm_medium=rss&utm_campaign=yahooActu

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-michelle-obama-se-lance-dans-le-rap-pour-inciter-les-jeunes-a-entrer-a-l-universite-577668

https://www.youtube.com/watch?v=-VjQJy3gYWw ; https://www.youtube.com/watch?v=YuvmJxdrbQ8 ; https://www.youtube.com/watch?v=aAEv_EYDnq8

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires