Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 06:36
L'Angola propose la date du 23 mars comme Journée de libération de l'Afrique Australe, un sujet qui est à l'ordre du jour de la réunion du Conseil des ministres de la SADC, ouverte ce lundi, à Gaborone, au Botswana, a-t-on appris de source diplomatique.

Selon la source, les chefs des délégations de la Tanzanie, de la Namibie et des Seychelles ont, à l'unanimité, reconnu l'importance de la date et de la bataille de Cuito Cuanavale (dans la province angolaise de Cuando Cubango) pour la fin de l'apartheid en Afrique du Sud.

Ils ont fait valoir que ce fait ouvrirait la voie à l'indépendance de la Namibie et à une nouvelle réalité sociopolitique, tournée vers la paix et la stabilité dans toute la région de l'Afrique Australe.

Cependant, la proposition de l'Angola sera examinée par les pays membres d'ici le 30 avril, et que la décision finale sera connue en juillet, au cours de la prochaine réunion du Conseil des ministres de la SADC, indiqué la source.

L'Angola participe à l'événement avec une délégation dirigée par le ministre des Relations Extérieures, Georges Chikoti, intégrée des secrétaires d'Etat au budget, Alcides Safeca, à l'Industrie, Kiala Gabriel, et aux Transports, José João Kuvingua.

Le secrétaire nationale de la SADC, Beatriz Morais, participe également à cette réunion de deux jours, qui se penche sur le budget de l'organisation, les contributions des pays membres et les projets avec des partenaires financiers.

Le programme de la rencontre prévoit aussi l'analyse des candidatures de l'organisation, au poste de président de la Commission de l'Union Africaine, vu que la Sud-africaine Dlamine Zuma ne veut plus continuer à la tête de l'organe.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires