Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 10:05
Les autorités bahreïnies ont rejeté une demande de la famille de l'opposante et militante des droits de l'Homme incarcérée Zaïnab al-Khawaja de laisser son enfant sortir de prison, a indiqué lundi une ONG.

Membre de la communauté chiite, majoritaire dans ce petit royaume du Golfe dirigé par une dynastie sunnite, Mme Khawaja a été emprisonnée en mars après avoir été reconnue coupable d'"insulte au roi" pour avoir déchiré le portrait du souverain de Bahreïn dans un tribunal.
Zaïnab al-Khawaja, qui avait pris son jeune fils avec elle en prison, a informé dimanche sa famille qu'elle "avait attrapé la grippe et ne pouvait plus s'occuper de son fils de 17 mois, craignant que l'enfant tombe lui aussi malade", a indiqué le Centre du Golfe pour les droits de l'Homme (GCHR).
Mais quand son mari a demandé de prendre l'enfant, l'administration pénitentiaire lui a répondu que "cela n'était pas permis et que l'enfant ne pouvait quitter la prison quel que soit l'état de santé de la mère", selon le GCHR, co-dirigé par la soeur de Zaïnab al-Khawaja, qui réside à l'étranger.
Sa mère, Khadija Al-Mousawi, a également affirmé avoir été empêchée de faire sortir l'enfant de prison.
"Il est clair pour moi que mon petit-fils n'accompagne pas sa mère en prison mais qu'il est lui aussi prisonnier", a indiqué Mme Mousawi selon le GCHR.
Début mai, les autorités bahreïnies avaient annoncé leur intention de libérer Mme Khawaja "pour des raisons humanitaires".
Zaïnab al-Khawaja est la fille du militant des droits de l'Homme Abdel Hadi al-Khawaja et détient également la nationalité danoise.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires