Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 06:45
Les compagnies Angola LNG Limited (ALNG) et EDF Trading Limited (EDFT) ont signé à Soyo, province du Zaire, (Nord de l'Angola), un accord flexible de vente de gaz naturel liquéfié (GNL), basée sur la fourniture à destination, à partir de l'usine ALNG de cette ville.

L'accord porte sur la livraison de plusieurs expéditions de gaz naturel liquéfié dans la période de 2016 à 2018.

Le Président exécutif de l’Angola LNG pour le marketing, Artur Pereira, a considéré l'accord comme un "atout important pour l'Angola LNG, à l'approche de sa réentrée sur le marché".

"Grâce à cet accord, nous allons travailler en étroite collaboration avec l'Angola LNG pour optimiser LNG sur le marché de gros européen," a indiqué à son tour, le directeur exécutif de l’EDF Trading", John Rittenhouse.

Le projet Angola LNG va recueillir, traiter et commercialisé environ 5,2 millions de tonnes de LNG par an, en plus de propane, le butane et les condensats, à partir de ses installations de fabrication à Soyo, nord de l'Angola, l'une des usines de transformation de LNG les modernes du monde.

L'Angola est le deuxième plus grand producteur de pétrole en Afrique sub-saharienne après le Nigeria.

Historiquement, le gaz associé a souvent brûlé ou réinjecté dans les puits, de sorte que l'Angola LNG est une solution pour réduire sa combustion, et par conséquent garantir simultanément une nouvelle source d'énergie propre.

Sont actionnaires de l’Angola LNG Limited, la Sonangol Angola (22,8%), la Chevron (36,4%), la British Petroleum (13,6%), l’ENI (13,6%) et la Total (13,6%).

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires