Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 23:10
La délégation angolaise quitte ce mercredi, le village olympique où elle a été hébergée au cours des 20 derniers jours pour participer aux Jeux de Rio2016, qui se sont clôturés le dimanche.

Le groupe, qui s’embarque pour le pays jeudi vers 21h15, passera la nuit dans un hôtel dans la ville de Rio de Janeiro.

La délégation déjà réduite, parce qu'une partie des intégrants avaient commencé à quitter ce pays cette semaine, après avoir terminé sa participation à l'événement.
Peu avant de quitter Rio, la mission olympique angolais participera à une réunion de convivialité organisée par le Consulat d'Angola à Rio de Janeiro.

Avec un total de 26 athlètes dans sept disciplines, l'Angola a obtenu son meilleur classement dans le handball féminin à cet événement, qui s’est réalisé pour la première fois dans un pays de langue portugaise.

Sur le plan sportif, le secrétaire général du Comité olympique angolais (COA), António Monteiro, a déploré la faute technique commise par Antonia de Fátima, dit Faia, à la deuxième éliminatoire du tournoi de judo dans les -70 kg de Rio2016.

Dans une première évaluation de la prestation de certaines disciplines dans lesquelles l'Angola a été représenté à l'événement qui se termine dimanche, le responsable olympique a dit que par son expérience, la judoka Faia devrait au moins passer le troisième tour.

"Paulo Silva et Faia sont des athlètes expérimentés, ils devraient faire mieux. Je ne parle pas des médailles. Faia devrait commettre cette faute. Tout judoka sait qu’il ne peut pas commettre de telles erreurs, surtout qu’elle dominait le combat, elle avait tout pour passer au moins le troisième tour", a-t-il souligné.

La judoka, trois fois olympique, a été disqualifiée dans la lutte avec l'allemande Laura Vargas Koch, quatrième dans le classement mondial de la catégorie des moins de 70 kg, pour tenir les jambes de l'adversaire. Dans son premier combat, Faia avait battu la Vénézuélienne Elvismar Rodríguez.

Quant au représentant du Tyr, qui a également été aux Jeux Olympiques, le responsable s’attendait à une meilleure performance, mais les problèmes météorologiques avec beaucoup de vent au moment de son action, ont affecté le résultat.

La performance du voile et de l'aviron ont été celle d’une première participation, a évalué le SG du COA.

Quant à la natation, cet ancien pratiquant et très récemment président de la fédération nationale, s’est dit satisfait de la performance de Ana Nóbrega, après avoir amélioré sa marque nationale, tandis que pour Pedro Pinotes n’était pas son meilleur jour.

Les causes de l'élimination de l'Angola, selon Marcelina Quiala : Le faible niveau compétitif du championnat national de hand-ball et le manque des matches internationaux, ont contribué à l'élimination de l'équipe nationale senior féminine de hand-ball devant la Russie (27 -31), aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro/2016.

C’est ce qu’a déclaré ce mercredi l’ancienne international Marcelina Quila, ex-sociétaire de la formation de Petro de Luanda, avant de considérer d’inédite l’exhibition de l'Angola et de l'Afrique, en figurant, pour la première fois, parmi les huit meilleures sélections du monde.

D’autre part, elle a souligné le fait d’existence seulement de deux équipes de haut niveau compétitif, en l’occurrence Petro de Luanda et Primeiro de Agosto, dans les épreuves internes.

Cependant, Marcelina Quiala a indiqué que la non réalisation des stages préparatoires à l'étranger ont aussi influencé la faible réaction offensive et la consistante physique contre la Russie.

Par ailleurs, l’ancienne internationale angolaise de hand-ball a dit que l’Angola pourra jouer d’égal à égal avec n’importe quel adversaire, mais il est important d'améliorer les primes des athlètes et d’augmenter le nombre des matchs dans les épreuves internes.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires