Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 13:29
Plusieurs milliers de manifestants de la communauté chinoise en France ont réclamé dimanche à Paris des mesures de protection et dénoncé le "racisme anti-asiatique", après des actes de violences répétés et l'agression mortelle d'un couturier en banlieue parisienne, qui a provoqué un vif émoi.

Quasiment tous vêtus d'un t-shirt blanc frappé du slogan "sécurité pour tous", les manifestants, regroupés sur l'emblématique Place de la République, brandissaient des drapeaux français, en scandant "sécurité, sécurité, sécurité".
Sur un grand écran était projetée une photo du couturier chinois mort en août après une agression à Aubervilliers (nord de Paris) sur laquelle on pouvait lire: "Zhang Chaolin, mort pour rien. Qui sera le prochain?"
Le décès de Zhang Chaolin, un père de famille de 49 ans, a soulevé un mouvement d'indignation à Aubervilliers. Plus de 10.000 personnes originaires de Chine travaillent dans cette commune populaire de 80.000 habitants, qui abrite la première plateforme d'import-export textile d'Europe.
M. Zhang est mort le 12 août, cinq jours après avoir été agressé en pleine rue par trois hommes qui voulaient voler le sac d'un ami, lui aussi d'origine chinoise.
Les plaintes pour vols avec violence visant la communauté chinoise à Aubervilliers ont triplé en un an, passant de 35 à 105.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires