Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 07:15

La banque portugaise BPI a conclu un accord avec l'opérateur de télécommunications angolais Unitel afin de lui céder le contrôle de sa filiale angolaise BFA, a-t-elle annoncé vendredi soir.

Pressée par la Banque centrale européenne (BCE) de réduire son exposition à la dette de l'Etat angolais, jugée trop risquée, la BPI a décidé de vendre 2% du capital de BFA, qui sera désormais détenue à 48,1% par la banque portugaise et à 51,9% par Unitel.

Avec l'entrée en vigueur en 2015 de nouvelles règles européennes de supervision bancaire, BPI avait vu son ratio de fonds propres pénalisé par son exposition, via sa filiale BFA, à l'Angola.

La BCE avait donné à la BPI jusqu'au 10 avril pour réduire ces risques, sous peine de sanctions financières. Elle avait ensuite accordé un délai supplémentaire pour permettre aux principaux actionnaires de la BPI, la banque espagnole CaixaBank et la femme d'affaires angolaise Isabel dos Santos, de surmonter leurs divergences.

Ce bras de fer a pris fin le 21 septembre, quand les actionnaires de la BPI ont voté une modification de ses statuts ouvrant la voie au succès de l'Offre publique d'achat (OPA) lancée par CaixaBank en avril.

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires