Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2016 3 21 /12 /décembre /2016 17:14

 

103.815 armes à feu ont été récupérées des mains de personnes qui les détenaient illégalement depuis le début du processus de désarmement en 2008, a déclaré mardi, à Luanda, le directeur national-adjoint de la Police de l'Ordre Public, le surintendant en chef Francisco Cardoso.

Le responsable a annoncé ce fait lors de la présentation du thème intitulé "le rôle de la Police Nationale dans le processus de désarmement de la population civile", qui a clôt le cycle de débats à ce sujet, organisé par le Centre de Presse "Anibal de Melo", soulignant que le nombre 79.984 armes à feu ont été volontairement remises et23.881 par des actions de Police.

Au cours de la même période, 71.584 armes ont été détruites, 2.860 chargeurs, 91.984 munitions et 97.623 explosifs, ont été traduits en justice et 1.046 citoyens jugés, dont 978 ont été condamnés, 88 acquités et 821procès en instruction préparatoire.

A l'occasion, le surintendant en chef, Francisco Cardoso a dit que la Police Nationale continuait à assumer ses responsabilités dans le cadre de la Commission Nationale de Désarmement de la population civile, ainsi que son obligation constitutionnelle de maintenir l'ordre et la tranquilité publique.

Selon lui, la Police Nationale ne cesse d'assister à la remise volontaire d'armes par la population, et les récupérer dans le cadre des opérations  menées par la Police, surtout celles se trouvant en possession des criminels.

Il a ajouté que "le processus de désarmement de la population n'est pas seulement une tâche de la Police Nationale ou des différents départements ministériels, mais aussi de la Société Civile en général".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires