Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 06:20

 

L'Angola a déjà à l'heure actuelle quelques informations pour lancer les bases pour le suivi des Objectifs de Développement  Durable, a déclaré jeudi dernier,à Luanda, le directeur général de l'Institut National de la Statistique (INE), Camilo Cetta.

Camilo Cetta a fait cette déclaration,lors du premier Rapport de base des indicateurs d'Enquête Multiple et de Santé 2015-2016, dénommée (IIMS/2015-2016) et la projection de la population 2014/2050, établie par l'Institution qu'il dirige.

Selon lui,  ces informations sont limitées en terme de nutrition,la mortalité infantile,l'éducation et l'alphabétisation, l'égalité, l'accès à l'eau potable et l'électricité, l'emploi/chômage, ainsi que la promotion de l'industrie et de l'infrastructure résiliente.

Ces mêmes informations, a-t-il encore souligné, doit également inclure des données sur la réduction des inégalités internes régionales, ainsi que lesvilles et les établissements humains inclusifs.

Il a ajouté que pour postuler à la catégorie de Pays à Revenu Moyen, outre l'indicateur macroéconomique, qui est le Produit Intérieur Brut,  dont l'Angola a déjà les exigences minimales, avec le récensement de 2014, les IMS et les enquêtes qui suivront les actuelles données, permettent d'espérer que l'on atteigne rapidement le minimum dans la question liée à la mortalité infantile et l'accès à l'éducation.

D'autre part, ce responsable a informé que durant le premier trimestre de 2017, l'INE et ses partenaires vont tout faire pour présenter le rapport principal IIMS, qui comprend plus d'indicateurs que ceux présenté jusqu'à présent.

La projection de la population pour la période 2014/2050 vise à fournir des informations vérifiées sur l'évolution de la population angolaise par groupe d'âge,le sexe et la région de résidence.

Pour ce travail, l'INE a compté avec la collaboration du Ministère de la Santé, de l'assistance technique du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), de l'ICF International, à travers le Programme des Enquêtes Démographiques et de Santé, ainsi que le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires