Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 18:57

 

Les nationalistes Paiva Domingos da Silva, Imperial Santana et Conego Manuel das Neves, enterrés dans le cimétière Altos das Cruzes, dans le district urbain de Ingombota, à Luanda, ont été honorés samedi avec le dépôt d'une couronne de fleurs, dans le cadre des célébrations du 4 février.

Présidé parla ministre de la Culture Carolina Cerqueira et le gouverneur de Luanda Higino Lopes Carneiro, l'acte d'hommage a compté sur la présence de plusieurs entités qui ont également déposé des fleurs sur les tombes des trois héros nationaux.

Le nationaliste Amadeu Amorin a exhorté les jeunes à suivre de bons exemples qui dignifient le sacrifice des héros nationaux, et à entreprendre des actions visant à promouvoir la paix et l'unité au sein des communautés, pour un Angola plus développé.

A son tour, Diego Ventura, un autre nationaliste, il a estimé que le 4 février 1961 constitue un point de repère permanent dans l'histoire de la résistance au régime fasciste colonial portugais pour atteindre l'indépendance de l'Angola.

Elle fait valoir que les personnes âgées qui ont participé à la lutte de libération nationale, en particulier les quelques rares qui sont encore en vie, devraient passer le relais aux jeunes pour imiter et rester fermes dans la défense de la souveraineté nationale.

Le 4 février 1961, des patriotes angolais ont lancé une attaque contre la prison de Sao Paulo et la Maison de Reclus à Luanda à Luanda, ce qui a marqué le début de la lutte armée pour la libération du pays du colon portugais. Cette lutte a abouti à la proclamation de l'indépendance nationale le 11 novembre 1975.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires