Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 09:57

 

L'UNITA a écarté mardi dernier, la possibilité de venir se joindre à une coalition électorale avec d'autres forces politiques de l'opposition avant les élections générales de 2017.

Le parti, qui aura comme tête de liste Isaias Samakuva, estime qu'un plate-forme dans ce sens, à six mois du suffrage, pourrait mettre en péril le rêve de la victoire et l'alternance du pouvoir.

Selon le président de l'UNITA, Isaias Samakuva, qui parlait dans une interview à la TV Zimbo, l'idée de coalition électorale est testée depuis 2008, mais elle n'a pas fonctionné à  la veille des élections, par la divergence d'intérêts.

Il a estimé que cette étape nécessiterait l'extinction des partis intéressés et l'adoption nouveau nom et d'une seule tête de liste, qui aurait besoin d'être  diffusé à travers le pays, en six mois seulement,pas assez de temps,à son avis.

Cependant, il a exprimé la disponibilité de l'UNITA à se joindre à une plate-forme posteélectorale.

Après les défaites électorales de 1992, 2008 et 2012, Samakuva a affirmé que le parti était en mesure de gagner le vote de 2017, soulignant qu'en cas de victoire de son parti,il convoquerait des élections locales en 2018.

Il a plaidé  pour un système économique qui contribue à promouvoir l'agriculture et l'entrepreneuriat. dotant cadres de professions libérales comme les cordonniers,  maçons et pompiers, pour améliorer e revenu familial.

Quant àla liste de l'UNITA pour les élections générales de 2017, Isaias Samakuva a confirmé qu'ilsera la tête de liste.  Le vice-président du parti, Raul Danda, sera le second.

Dans cette liste,le parti  pense inclure les citoyens indépendants, à un nombre accru par rapport à l'année 2012,  a promis le politicien.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires