Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 23:36

 

Après plus d'un an sans gouvernement élu, Haïti a enfin un nouveau Président. De grands défis attendent maintenant Jovenel Moïse, qui hérite d'un pays profondément divisé et lourdement endetté.

"Nous pouvons changer Haïti si nous travaillons ensemble", a déclaré mardi le nouveau président du pays, un homme d'affaires que la population connaît principalement comme exportateur de bananes.

Jovenel Moïse succède à Michel Marthelly dont le mandat avait pris fin le 7 février 2016. A ce moment, aucun successeur n'avait encore été élu et le Parlement avait désigné Jocelenne Privert, alors président du Sénat, pour assurer l'intérim.

C'est ce gouvernement de transition qui a dirigé le pays jusqu'à l'investiture mardi de Jovenel Moïse. En janvier 2016, ce dernier avait pourtant été déclaré vainqueur du premier tour de l'élection présidentielle tenue en octobre 2015. Or, ce vote avait été annulé en raison des accusations de fraudes massives entourant l'élection.

Ce n'est qu'en novembre 2016 que l'homme d'affaires a finalement été élu pour un mandat de cinq ans.

Lors de son discours d'inauguration, Jovenel Moïse a promis d'apporter de "réelles améliorations" à l'économie haïtienne, particulièrement dans les campagnes, depuis longtemps négligées par les gouvernements.

Le propriétaire de bananerais entend relancer l'économie nationale au moyen de l'agriculture. Il a également promis la création de milliers d'emplois dans l'industrie textile.

Haïti peine à se remettre de l'ouragan Matthew, qui a frappé durement la petite île des Caraïbes en octobre dernier, et porte encore les blessures du tremblement de terre de 2010. Avec plus de 2 milliards de dollars de dettes,le pays demeure le plus pauvre de l'hémisphère occidental.

Originaire d'Haïti, Robert Fatton, professeur de sciences politiques à l'université de Virginie, aux Etats-Unis, décrit les défis qui attendent le nouveau président comme étant herculéens. Autre ombre au tableau, des accusations de blanchissement d'argent  portées contre Jovenel Moïse ne sont pas toujours résolues.

Une enquête avait été lancée en 2013 sur les comptes de Jovenel Moïse, après un signalement de la part d'une institution bancaire. L'enquête est maintenant terminée,  mais aucune décision n'a encore été rendue publique par la justice quant à l'innocence ou à la culpabilité du nouveau président.

L'incertitude liée à cette affaire semble déjà nuire à la réputation du Chef d'Etat, qui doit maintenant nommer un premier ministre, lequel doit être approuvé par le Parlement.

Le Canada a profité de l'investiture du nouveau président pour réaffirmer, par l'entremise du ministère du Développement international de la Francophonie, "son lien d'amitié et sa solidarité envers Haïti ".

ici.radio-canada.ca/nouvelle/1015480/haiti-jovenel-moise-president-election-crise-politique

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires