Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 17:19

L'humour au deuxième degré ne passe plus même pendant le carnaval en Suisse. Celui de Sainte-Croix, dans le canton de Vaud (VD), qui a commencé vendredi, en a fait la cruelle expérience en faux mur orné d'un "Stop immigration" a été érigé sur une route fréquentée par des frontaliers.

Cette allusion à la politique migratoire du nouveau président des Etats-Unis est vivement critiquée. En 2016, Saint-Maurice, dans le Valais (VS), aurait dû renoncer à son traditionnel "Bal nègre", devenu politiquement incorrect.

Un panneau anti-immigration a suscité des critiques. Les organisateurs invoquent le second degré. Un cas qui s'est déjà produit ailleurs. Pas simple de trouver un thème qui fasse rire tout le monde sans trop heurter les sensibilités particulières.

L'exercice est d'autant plus délicat pour les organisateurs  de carnaval,lieu de tous les excès par excellence. Dernier exemple en date, la fiesta qui démarre à Sainte-Croix. Dans le village, la polémique sur la thématique retenue a déjà débuté.

La faute à un pseudo-mur anti-immigration. Celui-ci a été érigé par les organisateurs sur une route par laquelle transitent de nombreux frontaliers. "Incitation à la haine", se sont tout de suite offusquées quelques personnes, qui ont pris le message au pied de la lettre.

Ces dernières années, plusieurs manifestations ont été critiquées. A Saint-Maurice, en Valais, le fameux "Bal nègre" durant lequel les gens se grimaient en Africains a été abandonné en 2006, remplacé par le Carna Pride où les hommes se déguisent en femmes et vice versa.

Officiellement, le bal ne marchait plus. "C'était devenu politiquement incorrect", rectifie un valaisan. A Châtel-Saint-Denis,  dans le canton de Fribourg (FR), la fête avait parodié les Chinois mangeurs de rats.

Les Brandons de Payerne (VD), s'étaient , eux, signalés par un emblème nazi sur un char après la publication du livre de Jacques Chessex, "Un Juif pour l'exemple".

"Il y a une augmentation du racisme et de l'antisémitisme par banalisation dans ce genre de manifestation", avait réagi a Ligue contre le racisme et l'antisémitisme. (20Minutes)

Partager cet article

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article

commentaires