Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:32

 

Mediapart affirme que le Trésor public aurait renoncé à 15 millions d'euros de la part de l'ex-homme d'affaires Bernard Tapie...

 

Près de 15 millions d'euros. C'est la somme que le Trésor public aurait renoncé à réclamer à l'ex-homme d'affaires Bernard Tapie, selon Mediapart. 

 

Pour preuve de ces affirmations, Mediapart publie une ordonnance rendue le 20 octobre 2009 par un juge commissaire du tribunal de commerce de Paris, Georges Atlan, dans laquelle il prononce la forclusion [annulation pour dépassement de délai] de certaines des créances détenues par le Trésor public sur la liquidation Bernard Tapie, soit, selon les évaluations de Mediapart, un montant de 14.814.157,69 euros.

 

Le 7 juillet 2008, les trois arbitres saisis du différend entre Bernard Tapie et l'ex-Crédit lyonnais au sujet de la vente d'Adidas ont décidé d'allouer quelque 403 millions d'euros à l'ex-homme d'affaires.

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 08:34

 

 

 

Le Programme National de l'Urbanisme et Habitat possède plus de 100 mille hectares de réserves foncières dans tout le pays, a informé lundi, à Luanda, le directeur national de l'Habitat, Adriano João da Silva. 


Le responsable a fait cette déclaration en marge du colloque sur  l'Urbanisme et Habitat dans les pays de l'Afrique subsharienne, organisé par le Centre de Recherche Sociale et Economique (CISE) de la Faculté d'Economie de l'Université
Agostinho Neto (UAN), en collaboration avec School of Business and Economics, representante du Centre Nouvelle Afrique.


Selon lui, la délimitation de ces réserves foncières sera indispensable pour  l'exécution des programmes et projet urbanístiques et habitationels dans tout le pays.

 

 Il a expliqué que le dénombement des réserves foncières du pays faisait partie du Programme d'Investissements Publics, qui vise l'exécution de près de 12 programmes et 2174 projets, par des organes du gouvernement et organisme publics.

 

Concernant le Programme d'Investissements Privés, le secteur  prévoit  l'exécution de près de 20 programmes et 128 projets, lesquels seront exécutés par des compagnies et entités privées.

 

D'après le responsable, le Programme National de l'Urbanisme et Habitat traduit l'ambition du pays d'exécuter un processus durable de reamenagement et expansion ordonnée du système urbain et du parc d'habitat à travers le pays.

 

L'activité  a connu la participation des fonctionnaires du Ministère de l'Urbanisme et Habitat, de Development Workshop Angola, des professeurs de l'Université Agostinho Neto (UAN), de l'Université Nova de Lisboa et de l'University College London.

 




Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 08:14

 

Le président François Hollande a gagné une rude bataille. Le Conseil constitutionnel a jugé que le mariage homosexuel était "un choix du législateur" et "n'était contraire à aucun principe constitutionnel".

 

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, avait annoncé dès la fin d'avril que les premiers mariages pourraient être célébrés "en juin". Elle avait alors précisé avoir pris "toutes dispositions pour que les textes nécessaires aux adaptations concernant le code de procédure civile, ainsi que les textes et documents nécessaires pour le livret de famille, l'état civil, le nom de famille" soient prêts.

 

Un de ces premiers mariages pourrait se dérouler à Montpellier (sud), où la maire, Hélène Mandroux (socialiste) a annoncé qu'elle unirait très bientôt un militant de la cause homosexuelle, 40 ans, et son compagnon, 30 ans, en couple depuis presque sept ans."Je me réjouis que mon gouvernement ait fait avancer l'égalité. Tous mes voeux de bonheur aux futur(e)s marié(e)s!", a écrit le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur son compte Twitter après la validation par le Conseil constitutionnel de l'intégralité de la loi.

 

Le président de l'UMP (opposition), Jean-François Copé, a parlé pour sa part d'une "décision qu'il regrette mais qu'il respecte"."Notre engagement pour la famille demeure intact", a réagi de son côté Hervé Mariton, député UMP qui a ferraillé jour et nuit contre ce texte qui a donné lieu à quatre mois de débats au Parlement.

 

Pour Frigide Barjot, cheffe de file des opposants, il s'agit d'une "provocation" et d'un "changement de civilisation". Le collectif de "La manif pour tous", qui a organisé plusieurs manifestations de masse depuis le mois de novembre 2012, a appelé à un nouveau rassemblement national le 26 mai.

Vendredi soir, entre 200 et 300 opposants au mariage homosexuel ont manifesté près du Panthéon à Paris, selon un journaliste de l'AFP.

Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 07:31


Impopulaire et fragilisé par l'entrée en récession de la France, François Hollande s'est dit à "l'offensive" jeudi lors de sa conférence de presse semestrielle, en insistant sur son volontarisme et la nécessité d'agir dans la durée, écartant dans l'immédiat tout remaniement du gouvernement.


Principale annonce de cette longue conférence de presse, le chef de l'Etat a promis une "initiative" pour "sortir l'Europe de sa langueur", qui passera notamment par la mise en place d'un gouvernement économique réuni "tous les mois autour d'un véritable président nommé pour une durée longue". Sa mission serait de débattre des principales orientations économiques européennes, en particulier fiscales et sociales.


En réponse aux critiques venues de son propre camp contre l'Allemagne d'Angela Merkel, il a jugé le moteur franco-allemand "indispensable". Comme lors de son premier grand oral, le 13 novembre, cette conférence de presse de François Hollande aura duré plus de deux heures et demie. Il s'est rendu dans la foulée à la Maison de l'Amérique latine pour y rencontrer à huis clos les parlementaires PS qui y suivaient son intervention.


Impopulaire comme aucun de ses prédécesseurs de la Ve République, il a livré un plaidoyer en faveur de son action depuis un an à la tête d'un Etat qui a "démontré sa crédibilité budgétaire, qui a amorcé le redressement de sa compétitivité et entrepris, par la négociation, la réforme du marché du travail", adoptée définitivement par le Parlement mercredi.


Sur le plan intérieur, il a renouvelé sa confiance à Jean-Marc Ayrault, un Premier ministre "courageux", "loyal" et "désintéressé", et a exclu tout remaniement dans l'immédiat, y compris à Bercy où cohabitent sept ministres.


A ses yeux, seul compte le fait qu'il n'y ait "qu'une seule ligne au sein du gouvernement". Et au reproche de ne pas savoir trancher, M. Hollande a répondu en soulignant qu'il n'avait "pas cessé de décider" depuis un an, même s'il a le souci dene"pas se substituer au gouvernement, au Parlement, aux partenaires sociaux". http://www.lexpress.fr/region/commentaire.asp?id=1246384 ; http://www.antilles.inra.fr/ ; http://www.outre-mer.gouv.fr/?+-antilles-+.html ; http://www.parti-socialiste.fr/communiques/conference-de-presse-du-president-de-la-republique-un-president-de-combat-loffensive?utm_source=Parti+socialiste&utm_campaign=PS_26_03_2013&utm_medium=email
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo/amerique-latine-et-caraibes/amerique-centrale-et-caraibes/article/la-france-et-les-antilles 

 

Nous espérons aussi une évolution politique dans les départements d'Outremers, comme le souhaite bon nombre des politiques aux Antilles, surtout dirions-nous,. Est-ce un tournant avec le nouveau régime actuel, qui a en son sein bon nombre d'élus outremarins. Que va faire le gouvernement 'français' de cet éternel problème des Antilles-Guyane français ?  Sans aller plus loin dans ce contexte d'une évolution positive, que fera les Socialistes actuellement au pouvoir en France ? Que veulent les Antillais aujourd'hui dans un monde qui reste à reconstruire ensemble ?
François Hollande est au tournant de l'Histoire de la France. Passée et à venir. Sera-t-il à la hauteur de ce rendez-vous ? On ne tardera à le savoir, à détecter les empêcheurs de tourner en rond depuiis des années.

http://www.wat.tv/video/victorin-lurel-chavez-est-5ujrx_2exyh_.html ;  même si, bien souvent leurs intervetions sont déformées, dénigrées, mais qui vont souvent dans le bon sens de leurs pensées profondes et humanistes, acceptables. Dans ce gouvernement, la ministre Guyanaise montrant souvent son courage avec une touche féminine :

http://www.la1ere.fr/2013/04/24/christiane-taubira-adulee-ou-detestee-sur-twitter-apres-le-vote-du-mariage-pour-tous-31011.html .

 

 

 

Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 13:12


                
     Le président du jury du concours “Angola Music Awards (AMA)”, Belmiro Carlos, a conseillé mardi, à Luanda, les musiciens angolais de profiter de l'opportunité que cet événement offre pour la promotion et valorisation de la classe artistique.


                “(…) C'est une opportunité que les musiciens doivent profiter ”, a-t-il dit, au cours d'une conférence de presse pour la présentation des membres et des concurents.

 
                 À son tour, le président de l'Union Nationale des Artistes et Compositeurs Angolais (UNAC), Arnaldo Calado, a relevé la participation des musiciens de toutes les régions du pays.


                 Le concours a introduit des innovations comme le prix dans la catégorie de Meilleure Chanson Populaire du nord de l'Angola, Meilleure chason Populaire du Sud de l'Angola, Meilleure  chason de l'est de l'Angola et Meilleure chason du Centre de l'Angola, a ajouté le responsable.

 
 
                 L'AMA est un espace ouvert aux  compositeurs et interprètes de la musique angolaise, tous genres confondus, et vise à encourager et motiver l'intérêt de la population à la musique comme source de culture et loisir, ainsi que promouvoir la coopération culturelle.




Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 13:03

 

 

 

 Le musicien angolais Yuri da Cunha est attendu jeudi, dans la ville de Praia (Cap-Vert), où, en marge de la XXIX Assemblée générale de l’Union des villes capitales de langue portugaise, il se produira dans un spectacle, à 22 heures http://www.youtube.com/watch?v=Pulapb60wxI ;  http://www.youtube.com/watch?v=LasHpUILPxU



Yuri da Cunha a été invité par la Commission administrative de la ville de Luanda pour représenter la capitale angolaise à cet événement. http://www.youtube.com/watch?v=YRKKtytGYQQ

 

L’événement s’ouvre ce jeudi et se termine vendredi, 17 mai. Pour aujourd’hui, il est prévu la réunion de la commission exécutive de l’Union des villes capitales de langue portugaise (UCCLA).


     
Vendredi, il y aura une visite au Centre Municipal de l’éducation environnementale, l’ouverture officielle de l’Assemblée générale de l’UCCLA, et la poursuite des travaux de la réunion de l’Organisation et enfin la clôture des travaux.


Le président de la Commission Administrative de la ville de Luanda (CACL), José Tavares Ferreira, se trouve déjà dans la ville de Praia, mais d’autres responsables angolais y sont encore attendus.

 

L’UCCLA est une association inter-municipale à caractère international, créée le 28 juin de 1985.

 

La déclaration de la fondation a été signée par les villes de Bissau, Lisbonne, Luanda, Macau, Maputo, Praia, Rio de Janeiro et São Tomé/Água Grande.

 

Parmi ses tâches, l’Organisation intervient dans le domaine de la coopération, décentralisée, et le développement économique, scientifique, entrepreneurial et dans la culture lusophone.

 

La formation professionnelle, l’assainissement de base, l’urbanisme, les finances et la coopération industrielle sont aussi d’autres domaines d’action de l’UCCLA.  http://www.youtube.com/watch?v=FPSZlz16oDg


Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 12:32

 

 

Kassav' est au zénith de ses succès d'antan. Son dernier album "Sonjé" vient de sortir. Il est dans les bacs depuis le 13 mai 2013. De plus, le groupe est en concert, le 7, 8, et 9 juin, à la Salle de Zénith de Paris. Une occasion de le (re)découvrir, après tant d'années de succès planétaire. Un évènement pour le lancement de la tournée "Mawonaj".

http://www.dailymotion.com/video/xvolfl_kassav-en-concert-au-zenith-de-paris-le-7-8-9-juin-2013_music

 

Le célèbre groupe antillais de zouk existe depuis...34 ans ! On se souvient de ses débuts, nous de la 'génération zouk', et de ce mémorable concert, pour ses trente ans d'existence, en 2009 à Paris, au Stade de France de Saint-Denis, devant des milliers de fanatiques survotlés. http://www.dailymotion.com/video/x9dcsb_kassav-live-30-ans-le-concert-jour_music

 

Véritable phénomène musical, le Kassav' venait d'imposer le style de musique 'zouk' de la Caraïbe, que les 'métropolitains et le monde entier venaient de découvrir. Pour la première fois, la musique des Antillles françaises venait d'être reconnnue internationallement.

 

Les musiciens Guadeloupéens et Martiniquais sont à la base de cet éveil musical, métissé, venant de ces îles d'outremers de la France. Précurseurs et gardiens de la musique traditionnelle des Antilles, de la Guadeloupe à la Martinique. Les Antillais doivent en être fiers ! http://www.tresor-martinique.com/video-kassav-21.htm

Pour tout savoir de ce groupe antillais, à lire le livre-coffret de Philippe Conrath (" KASSAV' ", paru aux Editions  Seghers, Paris 1987, 192 pages),  ou sur le net. L'héritage doit aussi être assurée http://www.youtube.com/watch?v=sdoTjL81POM .

Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 12:23


L'Anthologie internationale “Racínes-Liens du Brésil avec l'Angola” sera lancée dimanche prochain, dans la ville de Foz de Iguaçú, au Parana (Brésil).

 
L'Anthologie réunit des poèmes et proses de 50 angolais et 50 Brésiliens.


Parmi les auteurs angolais qui ont des textes dans cette anthologie, figurent, entre autres, Carlos Pedro, Alvaró Alves, Angelo dos Reis, Kangadala, Nguimba Ngola, Paulo Tatório et Otília da Lua.


La présentation de l'ouvrage est organisée par l'Association Internationale des Ecrivains et Artistes (Literarte) et par le Club National des Poètes et Troubadour (d'Angola), s'inscrit dans le cadre du programme fin de semaine, qui commence vendredi.


Selon l'écrivain angolais Carlos Pedro, l'un des auteurs concernés, le programme prévoit d'autres attractions comme des expositions, soirées, foires littéraires, cérémonies d'hommage et remise du Prix Literarte de Cultura 2012.




Repost 0
Published by alain serbin
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 06:02

 

 

Le vice-président de la République, Manuel Domingos Vicente,  a procédé jeudi, à Luanda, à l'ouverture symbolique du recensement pilote 2013, en recevant l'équipe technique des agents recenseurs à son domicile.

        
Dans leur explication, la recenseur et un superviseur ont expliqué les objectifs du processus, les procédures, ainsi que les garanties de sécurité sur le secret des données présentées par les citoyens, indépendamment de la couche sociale à laquelle appartient le recensé.


         
Pour sa part, le Vice-Président de la République a indiqué que participer à ce processus était un devoir et une obligation de tous les citoyens.


          
Après l'acte symbolique et la conférence de presse, le ministre du Plan et du Dévéloppement Territorial, Job Graça, a fait savoir qu'à travers cette cérémonie symbolique du lancement de recensement pilote 2013, et par l'intermediaire du Vice-Président , Manuel Vicente, du Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, cette activité avait tout son prestige pour le recensement général de la population et habitation prévu pour l'an 2014.


         
Selon lui, par cet acte, le numéro un angolais a montré qu'aucun citoyen ne devra rester en marge de ce processus parce qu'au terme de la loi, il est une obligation pour être  une opération de l'Etat avec une grande importance.


         
"Il va nous donner des donnéesr statistiques, démographiques, économiques et sociales qui sont fondamentales pour améliorer notre processus de dévéloppement ", a-t-il dit.


         
Le recensement pilote 2013 ouvert ce jeudi à peine dans sept des 18 provinces de l'Angola, notamment Namibe, Kuando Kubango, Huambo, Cunene, Luanda, Kwanza Norte et Uíge,  sert d'essai pour le grand recensement général de la population et d'habitation que le pays va réaliser en mai 2014.


         
Dans la capitale angolaise, le recensement pilote a eu lieu dans les municipalités de Cazenga, au quartier  Moto Pá, alors qu'au district de Maianga, sont concernés les  quartiers de Catambor et Alvalade.


          
Les Nations Unies recommandent la réalisalisation du recensement par les Etats tous les dix ans.  C'est le premier recensement que l'Angola réalise après trois décennies de guerre.




Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 13:23


La Banque Nationale d’Angola (BNA) a défini des nouvelles règles à respecter par le service d’envois de fonds à partir de l'Angola de la part des institutions financières faisant les services de paiement sous sa supervision, à l’abri des lois du système des paiements de l’Angola, des institutions financières et de change.


Un  communiqué de presse du cabinet de Communication institutionnelle de la BNA parvenu vendredi à la presse angolaise indique que  les nouvelles règles sont inclues dans l’avis  nº 6/2013, publié dans le journal officiel  nº 74, du  22 avril, Ière série, et entre en vigueur le 22 mai prochain.        

 
Cet avis peut également être consulté sur la page de l’internet de la Banque Nationale d’Angola (www.bnaao), précise la note.       


Le décret s’applique aux institutions financières qui prêtent les services d’envois de fonds dont l’activité de réception de fonds des payeurs ou la remise aux bénéficiaires.


"L’envoi de fonds implique les petits montants qui ne nécessitent pas l’ouverture des comptes de paiement ou de dépôt de la part du payeur ou du bénéficiaire de l’opération qui peuvent être des nationaux ou des étrangers”, explique le document.


Les nouvelles règles d'envois d’argent stipulent qu'ils ne peuvent s’effectuer qu’en monnaie nationale.      

En conformité avec les nouvelles règles, les envois de fonds au niveau national peuvent être faits par les citoyens angolais ou étrangers âgés à partir de 18 ans.


Pour les envois de fonds internationaux par contre, outre les Angolais, ils peuvent être faits par les étrangers résidents.


Selon la loi, les envois de fonds internationaux ne peuvent pas dépasser  mensuellement  AKz 500.000 (cinq cent mille Kwanzas) et annuellement  AKz 2.000.000 (deux millions de Kwanzas), pour le payeur et pour le bénéficiaire.


Pour les envois nationaux, il revient aux institutions financières de fixer les limites.     


La publication de ce nouvel avis permet à la Banque Nationale d’Angola d’offrir plus de commodité et sécurité aux citoyens dans l’utilisation des services de paiement ainsi que maintenir le cours de valorisation de la monnaie nationale.


Ces instruments bancaires ont été appréciés, jeudi à Luanda, par la commission économique du Conseil des Ministres, au cours de sa 7ème session, présidée par le Chef de l’Exécutif, José Eduardo dos Santos.




 

Repost 0
Published by alain serbin - dans actualités
commenter cet article